Cercles de tambours, rêves et conscience – Alain Désir

une voie de la beauté et du sentir

Donner recevoir – Duo

C’est lors d’un stage avec Don Mac Farland que j’ai su/senti que donner et recevoir sont un. Pas de différence, pas de division, pas de complémentarité. Un, unique, unité. Cet homme, osthéopate, nous transmettait quelques bases de son art basé sur la présence, le souffle, l’écoute, le contact, la position, la posture, le micro mouvement, l’intention … Son média était le toucher, le simple contact de la main nue sur la peau d’une autre personne. Simple, naturel, efficace.

Bien sûr nous pouvons également considérer qu’il y a une personne qui donne et l’autre qui reçoit. Et imaginer ainsi qu’il soit plus facile par exemple de donner que de recevoir. Ou l’inverse. En fonction de nos conditionnements. Et nous pouvons également considérer que donner soit une façon de se préparer à recevoir.

Nous pouvons aussi imaginer donner et recevoir comme deux aspects d’un même mouvement, tout comme le souffle de notre corps est composé de l’inspiration et de l’expiration. Si nous l’imaginons sur un cycle la première boucle s’achève à la fin de ce duo inspir/expir ou de donner-recevoir.

Si l’on considère que donner et recevoir sont deux actions distinctes, elles n’en sont pas moins liées l’une à l’autre. Si quelque chose ou quelqu’un peut donner, cela signifie bien que quelque chose ou quelqu’un peut recevoir. Une partie ou la totalité du don peut être reçue.

On peut également poser comme regard celui de la danse, ou de l’aiki do, dans la gestion de l’énergie. Une personne propose un mouvement, l’autre va l’accompagner utilisant son énergie et intention. Nous passons de la vision dualiste à celle du duo.

Nous nous acheminons du 1 + 1 vers le 1 ou Un.

Lorsque je pose ma main nue sur la peau nue du tambour, lorsque je pose ma main nue sur la peau nue de « l’autre », il en est ainsi.

Nous pouvons être Un, et ne plus avoir conscience de ce qui crée Un, étant dans la conscience globale.

Nous pouvons être deux, avec une conscience mentale dominante, qui filtre les informations, les analyse, canalise. Avec une impression de distinction, de séparation.

Nous pouvons être conscient d’un entre-deux. Conscient de ma propre présence et  de la présence de l’autre ( humain, tambour, fleur, souffle …) j’observe en agissant, j’observe nos danses et les vois s’unir.

Et nous pouvons par l’attention et la présence que nous développons en conscience, sentir cette danse se transformer, effectuer sa transe formation, passant de 2 à 1.

Tu peux ressentir cela avec ton tambour, avec le battement de ton coeur, avec le souffle de l’aimé-e, par le Souffle de l’Aimé, par celui de la vie. Universelle, la Vie est partout sans jugement ni séparation, elle ne donne ni ne reçoit. Elle chemine, se manifeste, transforme…

L’Eau s’écoule naturellement dans le lit de la rivière. Elle lui donne sa force de Vie, alors que la Terre lui offre son appui, canalisant son énergie … Le Feu jaillit, crépite et chauffe, traversant l’Air et le nourrissant de ces rayons ardents. L’Air alimente le Feu lui donnant son énergie, sa Vie.

L’Eau et la Terre, l’Eau et le Feu nourrissent leurs duo, alimentés et alimentant la danse de la Vie dans l’Espace de la création.

Donner et recevoir sont

un même souffle

un même mouvement

une danse unique

Union.

Alain Désir – Donner et recevoir – Duo

Slider by webdesign