Ombre ?

Bonjour,

les circonstances de ma vie m’ont récemment mené vigoureusement vers la lisière  … C’est un « lieu » qui détient une grande part de mystère, dont une part a pu se lever. En résonance avec la journée de retraite que je propose le 1er novembre sur le thème  » accompagner la mort, célébrer la Vie »

Ensuite, je relisais ce passage de mon bouquin :

« C’est comme une double spirale, l’une qui s’ouvre vers les profondeurs
et l’intériorisation, la seconde qui s’ouvre à l’Univers, et
l’expression. Ces deux spirales mènent au même lieu de l’être ou du
non-être, leurs mouvements et énergies sont complémentaires, c’est
un double mouvement entre Ciel et Terre, dont l’Homme à ce moment
est le lieu alchimique de la rencontre. »

puis j’ai écrit ça le matin du 10 octobre … enfin, disons plutôt que ça c’est écrit …

 

Entrer en le précieux de l’Etre

De l’instant

Dissoudre les formes

Laisse la Lumière entrer en tes

Profondeurs, par le miroir de l’âme,

Les portes du Ciel.

Laisse toi éclairer, Ô mon ami.

Laisse toi

Découvre Moi

Je Suis Lumière parfaite

Totalité entre les êtres et les mondes

Je te connais

Je connais ce que tu nommerais tes ombres

Elles n’existent pas, n’existent plus pour moi

Elles sont créations de l’âme

Rejoins l’Aimé, simplement

Et laisse la Lumière opérer, résoudre, dissoudre, ressurgir en toi, couler.

En toi Je Suis.

Voilà … merci pour ce partage

Bises !

Alain D  13 octobre 2017

Ce contenu a été publié dans amour, l'empreinte du geste, le livre Cercles de Tambours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.