Cercles de tambours, rêves et conscience – Alain Désir

une voie de la beauté et du sentir

To be or not to be … dans un Cercles* de Tambours

| 0 Commentaires

Bonjour les Ami e s… un p’tit coup de gueule pour commencer, politiquement pas correct du tout dans le monde bisounours new âge 2 dans lequel « toute expérience est bonne à vivre », « si il l’a vécu c’est qu’il avait un apprentissage » et toutes ces injonctions ou croyances qui fondent un nouveau système de pensée, un nouveau dogme, sous un faux air de liberté. Car c’est encore une fois sur le plan de l’ego que se constituent ces croyances, ego individuel, ego de groupe, collectif. Et non au plan de l’Etre, qui n’est pas régi par les mêmes lois, mais par un ensemble de Lois. Ainsi la responsabilité individuelle tends à être remplacée par une vague soupe dans laquelle tout est possible. AH l’illusion de la Grande Liberté alors que ce n’est qu’une expression d’émotions contenues et sortant par saccades, de voyages extra hyper galactiques alors qu’il est déjà bien difficile de se repérer dans un monde terrestre et d’y affiner notre sensibilité, de donner un coup de main à son voisin et de développer un espace de paix en soi. Car cette pseudo Grande Liberté ne se joue souvent que sur un plan relatif, projection d’un autre film sur le même écran immaculé. Le passage à l’Etre pour certains et certaines s’effectue « comme ça » naturellement paraît il… Pour bien d’autres nous avons à polir et repolir notre pierre durant des années et (re) connaître ainsi expérientiellement lorsque nous sommes dans l’Etre, lorsque c’est l’Etre qui s’exprime ou lorsque ce sont des facettes de notre personnalité, nourries par le lot des croyances, injonctions, blessures en tous genres !

Je nous engage à nous poser en paix, en profondeur, nous poser réellement avant d’animer un atelier et notamment ( car c’est là l’un des points que je souhaitais aborder) lorsque nous prétendons (pré tendons) animer un atelier avec des tambours et toutes les attentes générées actuellement par les pratiques qui y sont liées. Se poser en paix avant d’animer. Avoir affiné sa pratique et sa sensibilité aux sons, aux rythmes, à la vibration, aux harmoniques, aux silences, aux résonances, aux plans sur lesquels les sons entrent en relation, sur les couches des différents plans qui peuvent mener vers des petits éveils, dès lors qu’on apprends à les reconnaître. Avoir appris à écouter, est l’un des points clefs dont bon nombre de joueurs de tambours (et) animateur s ou animatrice s d’ateliers n’ont pas conscience. Avant d’envoyer du son et bien souvent de faire du bruit … Ecoutons ! Parfois le silence se suffit … Ou bien le battement du tambour n’est pas le bon élément pour ce moment ou circonstances. Ecoutons la résonance et l’écho du battement du tambour sur les différents plans qu’il rencontre. Ecoutons … Ecoutons …. Sans écoute, nous pouvons provoquer beaucoup de dégâts…dans l’euphorie de la » »transe » qui peut advenir ; transe et conscience vont ensemble ( mais ceci est un autre sujet). Ecoutons : nous n’avons pas idée des désordres que nous pouvons contribuer à créer dans l’invisible ni de l’impact que nous pouvons avoir pour participer à l’harmonie et la beauté des Mondes … Inconscients … devenir conscients. Le Cercle de Tambour n’est pas un défouloir dont on ressort avec mal à la tête ou des émotions qui débordent dans tous les sens. Le Cercle de Tambours est une cérémonie, une pratique ritualisée dans laquelle chaque participant a une fonction, une responsabilité (j’y reviens !). Se fondant sur une Sagesse ancestrale ou actualisée. Une cérémonie n’est pas un copier-coller. C’est une expérience intégrée, sans cesse renouvelée. Elle est basée sur l’écoute, le partage, une connexion profonde en Soi et bien au-delà de Soi. Une reliance « horizontale » entre les participant e s, un lien de confiance notamment, qui devient peu à peu verticale et multi dimensionnelle, s’accroissant comme les ondes provoquées par un cailloux lancé sur un lac calme et au repos. Un déploiement à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur. Une Cercle de Tambours est centré. Pénétrer au Centre du Cercle est se retrouver dans l’expérience du sensible, de la guérison et du renouvellement de l’Etre en Soi. Le Cercle de Tambours est une expérience en Amour. C’est une expérience amoureuse en laquelle chaque participant est inclus. Le Cercle de Tambours est un lieu de célébration, non des ego et de leur programmes imposés, un lieu de célébration de chaque parcelle de Vie, de chaque humain, de chaque âme qui souhaite y participer. Combien d’âmes et d’êtres viennent participer à une Belle Cérémonie ? Dans l’instant, en mon âme et conscience, j’écoute, j’accueille, je suis. Je suis l’autre. Je suis au delà. J’écoute. Je suis responsable. Chaleureusement, Belle journée ! Alain Désir

  • oui je sais … un Cercles de Tambours

Laisser un commentaire

Slider by webdesign